• Facebook
  • Twitter
  • Google +
None

Vendre, toujours vendre

Vendre, toujours vendre - Daisy Case

Dans le magazine que je lisais, un article faisait état des différentes stratégies pour parvenir à convaincre des clients à acheter un produit. Je ne suis pas particulièrement passionnée par ce sujet, mais j’attendais chez mon médecin que mon tour d’être examinée arrive et je m’ennuyais. J’avais même pu remplir mon dossier d'assurances pour mon traitement de parodontie. Garder le regard perdu dans le vague ne me convient pas plus d’une minute. Bien sûr, avec mon cellulaire, je parviens à me divertir dans ce genre de moment. Cependant, ce jour-là, ma batterie était faible, et je n’avais pas pu recharger mon appareil. J’étais dans l’attente d’un message important de la part de l’organisation de ce concours. J’avais été sélectionnée, par un site Internet, pour ma photographie de décoration de Noël. J’avais gagné ce concours, dont le premier prix était un ordinateur portable d’une grande puissance. C’était parfait, j’avais des soucis avec le mien et j’avais hésité à en acheter un nouveau. 

Lorsque j’ai relevé la tête du magazine, j’ai vu le médecin se diriger vers moi. C’était à mon tour de passer dans sa salle de consultation. Mon téléphone sonna au même moment. D’un geste élégant, j’ai tendu la main vers le généraliste et, de l’autre, j’ai décroché l’appel. J’ai demandé à mon correspondant de bien vouloir me rappeler dans une trentaine de minutes. Ensuite, j’ai exposé au médecin mes problèmes de santé. J’avais des problèmes de digestion, des tensions dans le dos et des insomnies. Il me donna quelques recommandations sensées, comme de ne pas consommer autant de café, de pratiquer un sport plus régulièrement et de me détendre plus souvent. Ces conseils sages, je les ai appliqués et je reconnais que j’ai été stupéfaite d’être beaucoup mieux, au bout de deux semaines. Je suis donc arrivée à la remise de prix dans une forme olympique.

J’avais, pour cette occasion spéciale, acheté une nouvelle robe et de nouveaux souliers, des escarpins à talons carrés. Recouvertes d’un daim gris aux reflets changeants, ces chaussures sont aussi belles que confortables. Pour être à mon aise dedans, je les ai portées pendant une semaine, dans mon logement. Je me suis habituée à leur hauteur et, de plus, elles se sont faites à la forme de mes pieds. Quand j’ai eu ma récompense, j’ai été ravie de constater que les performances du portable étaient encore plus impressionnantes que ce que j’avais cru.

À propos de l’auteur :

author